10 bonnes pratiques du stagiaire

 

 

 

Etre ponctuel

Respectez les horaires définis par l’entreprise.

Être en adéquation avec la culture de l’entreprise

Règles et valeurs de l'entreprise, code vestimentaire...

Être honnête et transparent avec son tuteur.

Tout peut être dit, tout dépend de la manière. Utilisez la technique OSBD - Observation, Sentiment, Besoin, Demande - pour faire passer les messages plus complexes. Par exemple, pour exprimer un problème au niveau de la charge de travail ou du manque d’intérêt des missions optez pour des formules de ce type : “J’ai pu constater le niveau d’exigence de l’entreprise” (O) ; “Or, j’ai le sentiment de ne pas pouvoir être performant avec ma charge actuelle de travail” (S) ; “J’ai besoin de pouvoir mieux m’organiser pour y parvenir” (B) ; “Je demande soit moins de travail, soit de l’aide dans mon organisation” (D).

Se sentir concerné.

Montrez que vous êtes impliqué.

Être débrouillard, autonome.

N'hésitez pas à prendre des initiatives, à demander du travail et à aller chercher les réponses.

Échanger avec son tuteur.

N'hésitez pas à aller lui parler sans mal interpréter ou présumer des éventuelles réactions (ex : présumer du manque de temps, de disponibilité, etc.).

Être professionnel.

Le stage n’est pas comme à l’école, c’est le monde de l’entreprise, il faut donc se comporter en employé et non en élève. Les retards, absences, manque de productivité, etc. peuvent affecter les autres employés, l’image ou encore l’activité de l’entreprise (ex : Attention à votre état si vous arrivez le vendredi matin au bureau après une soirée bien arrosée…).

Savoir identifier les failles en cas de perte de motivation.

Certains facteurs favorisent la motivation : apprendre de nouvelles choses, être autonome et avoir des responsabilités, bénéficier d’une vision transparente de l’activité de l’entreprise ou encore recevoir une certaine reconnaissance. Il est alors nécessaire de détecter d’où viennent les lacunes et y remédier pour rester impliqué et motivé par son stage. En cas de problème important, consultez nos conseils sur la démarche à appliquer

Anticiper son rapport de stage.

N’attendez pas la semaine avant la date de remise du rapport de stage pour commencer la rédaction... Profitez de toute la durée de votre stage pour prendre des notes sur vos missions, réussites, difficultés, informations générales, ou encore collecter des documents complémentaires éventuels.

Après le stage

Donner des nouvelles à son tuteur après le stage (obtention du diplôme, prochain stage, premier emploi…).

Témoignages étudiants

Ils nous ont choisis

Ils parlent de nous

© 2017 - AJStage